Agrilys professionnels

Agrilys prépare un site dédié aux groupes de professionnels de l’agriculture, bientôt disponible ici et à l’adresse www.agrilys-pro.fr.
En attendant, pour nous contacter ou faire une demande de devis, merci de nous appeler au 01 75 43 30 21.

Belgique


La caractéristique majeure du secteur agricole belge est la diminution structurelle du nombre d’exploitations agricoles qui entraîne un phénomène de concentration des terres. En 37 ans, de 1980 à 2017, le pays a perdu 68% de ses exploitations. Au cours de cette période, le rythme de disparition a été le même en Flandre et en Wallonie. La superficie moyenne par exploitation a, dès lors, presque triplé. La main-d’œuvre dans l’agriculture connaît parallèlement une contraction de son volume: le secteur a perdu 62 % du nombre de travailleurs occupés aux activités agricoles (ceci, entre 1980 et 2016). Cependant, face aux défis environnementaux et énergétiques, le secteur agricole est appelé à retrouver une place cruciale. Ainsi, l’agriculture au sens strict exporte six fois plus que sa part dans le PIB; et si l’on y ajoute l’industrie alimentaire, cette proportion atteint même un facteur douze !

La part de l’agriculture dans l’économie belge, qui était déjà très faible, continue son repli et est désormais tombée sous la barre de 1%. En 2017, ce secteur dépassait de peu le demi pourcent du PIB contre 1,13% en 1980. Néanmoins, en y associant l’industrie alimentaire, la place du secteur agro-alimentaire devient nettement plus importante. Par ailleurs, dans les exportations, sa part relative est également bien supérieure.

L’agriculture en tant que telle (animaux, produits animaux et végétaux et les graisses) représente 5,7% des exportations belges. On peut encore y ajouter les 6,1% d’exportations de produits alimentaires, de boissons et de tabac.

Au niveau des assolements, l’évolution des dernières années montrait une certaine stabilité des cultures céréalières mais l’année dernière, une diminution de 9,4% a été enregistrée, soit l’équivalent de 31.581 ha. Cette diminution a surtout profité à la betterave sucrière et à la pomme de terre. Après une année 2016 difficile, les rendements des cultures agricoles sont repartis à la hausse. Pour la betterave sucrière, cette hausse des rendements couplée à la suppression des quotas sucriers a permis à la production d’avoisiner les 6 millions de tonnes soit une augmentation de 48% en une année.

En ce qui concerne la production de viande, en nombre de têtes abattues, on notera la relative stabilité de la viande bovine ces 15 dernières années. Les abattages de porcs ont, par contre, connu une forte augmentation entre 2006 et 2010 mais sont relativement stables depuis lors. Enfin, le nombre de volaille abattues qui avait fortement diminué en 2013, garde, en 2017, des niveaux similaires à ceux des deux années précédentes.

Pour la pêche, il est frappant de constater que les arrivages sont plus ou moins identiques jusque 2008 avant de baisser sensiblement. Après une reprise en 2011 et 2012, on assiste à une nouvelle chute importante en 2013.

L’agriculture biologique gagne progressivement en importance en Belgique. Les chiffres du nombre d’exploitations et des superficies cultivées montrent que ce phénomène est davantage wallon. Entre 2010 et 2017, la croissance du nombre d’exploitations bio en Belgique fut très soutenue (9% par an en moyenne), avec un rythme identique en Flandre et en Wallonie. Au niveau belge, les superficies cultivées ont augmenté de près de 71,3 % ces huit dernières années.

Le dépaysement agricole en VF !

4 JOURS / 3 NUITS

Aux portes de la France, la Belgique est une destination idéale pour une découverte agricole dépaysante. Les visites étant conduites en français, les étudiants peuvent participer pleinement aux échanges et poser les questions sans barrière de la langue. Les groupes sont souvent surpris de découvrir autant de différences culturelles et agricoles dans ce pays voisin dont nous considérons souvent les habitants comme nos cousins !

Demandez-nous un devis pour votre projet sur mesure
  Vous avez un projet ? Parlons-en : 01 82 83 33 57


Belgique